Faire du vin en 6 étapes

Lors de notre séjour en Amérique du sud, nous avons décidé de voyager autrement et de ne plus courir après les paysages. Nous allons privilégier les séjour chez l'habitant.


Pour cela, rien de mieux que le bénévolat ! Nous en avions parlé avant le départ et nous l'avons déjà testé une fois en Nouvelle-Zélande avec la tonte des moutons. On avait trouvé ça plutôt sympa et on a décidé d'en faire plus en Amérique du sud.

Pour trouver notre bénévolat nous utilisons le site http://workaway.info, le principe est simple : notre hôte nous offre le gite et le couvert en échange de quelques heures de travail chaque jour. Il y a de nombreuses offres et il y en a pour tous les goûts : hotêls, fermes, eco-construction, enseignement... C'est un bon moyen pour économiser mais aussi pour découvrir la culture locale.

Pour notre premier séjour, nous avons rejoint la Finca et Bodega d'Aziz à St Rafael, en Argentine :

  • La finca signifie une propriété agricole : ici un vignoble.
  • La bodega désigne un chai : l'endroit où l'on fabrique le vin.

Il faut savoir qu'il y a beaucoup de vignobles en Argentine et au Chili. D'ailleurs, les vins argentins ont plutôt bonne réputation !

Pendant notre bénévolat, nous avons pu voir les différentes étapes pour faire du vin et on a décidé de partager ça avec vous !  

1. Récolter le raisin

Pour fabriquer le vin, il nous faut du raisin et la première étape consiste à récolter le raisin sur les vignes : on appelle cela les vendanges. Les vendanges se font en automne, entre septembre et octobre. Comme nous sommes dans l'hémisphère sud, les saisons sont inversées et nous récoltons donc en mars.

IMG_5039.JPG

La cueillette n'a plus de secrets pour Marie

Les cueilleurs coupent les grappes de raisin et les mettent dans des caisses, qui font environ 20 kilos. C'est un travail très physique car les vignes ne sont pas très grandes et les caisses assez lourdes. Les bons cueilleurs peuvent remplir jusqu'à 30 caisses alors que quelqu'un qui n'a pas l'habitude en fait seulement 5.

2. Trier le raisin

Une fois le raisin récolté, on les amène jusqu'à un tapis de triage. Une personne dépose les caisses sur le tapis et les autres trient : ils retirent les feuilles et tout ce qui ne doit pas être là, par exemple un morceau de corde.

IMG_4977.JPG

Kevin décharge les caisses de raisin pour les trier

A cette étape, on ajoute également du sulfite qui permet de tuer les bactéries qui peuvent être contenues dans le raisin.

IMG_4992.JPG

Marie trie le raisin sur le tapis : on enlève les feuilles

A la fin du tapis, le raisin passe dans une machine qui trie un peu plus et qui envoie le raisin dans les cuves via un tuyau.

3. La Fermentation

Une fois dans la cuve, on laisse le raisin fermenter entre 10 jours et 1 mois en fonction du raisin. On appelle cette étape la fermentation. La fermentation permet de transformer le sucre en alcool, grâce à la levure.

IMG_5004.JPG

Les cuves dans lesquelles le fin est conservé

On y injecte du froid pour ralentir le temps de fermentation et permettre d'extraire plus d'arôme et de couleur.

IMG_4998.JPG

Le raisin dans la cuve après la fermentation

 Il est également possible d'utiliser de faire la fermentation dans une barrique, ce qu'ils appellent la micro-vinification. 

4. Presser le raisin 

Une fois la fermentation effectuée, on vide la cuve. Le jus part dans une autre cuve et on récupère le raisin pour le presser. Quelqu'un entre dans la cuve pour récupérer le raisin. 

IMG_5002.JPG

Barbosa dans la cuve pour récupérer le raisin

On le met dans une grande presse. Une fois remplie, on met une grande roue en bois par dessus et la presse entre en action. Le raisin est pressé et le jus s'écoule dans un tuyau, qui mène à la cuve. Cela permet de récolter encore un peu plus de jus.

IMG_5019.JPG

Le jus s'écoule de la presse

5. Faire bonifier le vin

Une fois le raisin pressé, on laisse le vin en cuve pendant plusieurs années. L'objectif est de le faire bonifier, aussi bien au niveau de la couleur que du goût. Parfois, le vin est conservé dans des barriques en bois, ce qui rend le vin encore meilleur.

IMG_5003.JPG

Les barriques en bois dans lesquelles le vin est conservé

6. La mise en bouteille

Une fois le vin prêt, on l'extrait de la cuve pour le mettre en bouteille. C'est un travail relativement long et en général c'est une société extérieure qui s'occupe de faire l'embouteillage. Ensuite la bouteille est vendue et l'acheteur la conserve généralement plusieurs années avant de la consommer.

549893_10150666401696633_1496116880_n.jpg

Le vin Chateau Hana mis en bouteille


N'hésitez pas à nous poser des questions en commentaire si vous souhaitez en savoir plus sur le vin et le processus de vinification.



Commentaires (3)

  • Ramaya Il y a plus de 2 ans

    Ne buvez pas tout !!!!!

    0 réponses - répondre
  • Didier D Il y a plus de 2 ans

    le vin que du bonheur !lol super explication ,votre culture vas être enrichissante . bisous toton blanc

    0 réponses - répondre
  • lefebvre astrid Il y a plus de 2 ans

    C'est impeccable! Après les moutons, les éléphants, l'orphelinat , maintenant le vin! Votre panel va être complet! Et comme d'habitude (mais je me répète) l'article est complet, attractif, instructif, vraiment intéressant merci Kevin et Marie(pour les photos) Bisous Maman

    0 réponses - répondre

Ajouter un commentaire