De Jakarta à Yogakarta : nos débuts en Indonésie

Cela fait maintenant presque une semaine que nous avons fait nos premiers pas en Indonésie. Voici le récit de nos premiers jours de voyage avec quelques photos et conseils pour les voyageurs.

Jakarta, la découverte de la vie indonésienne

Après une escale à Dubaï et 24h d'avion, nous sommes arrivés à Jakarta vers 16h30. A peine sorti de l'avion, on ressent de suite cette chaleur étouffante : bonsoir les sweats, bonjour les tongs ! Nous devons maintenant rejoindre notre hôte en Couchsurfing qui habite un quartier de Jakarta, Cibubur, à 40km de l'aéroport. On se dirige donc vers le distributeur de billets, et là, c'est le drame : nous avons oublié notre code de carte bleue ! On tente 2 fois, sans succès.. On préfère contacter nos parents pour être sûrs et échanger les euros que nous avons en poche (merci à Gyslaine et Patrick qui nous ont hébergé à Paris la veille du départ). On prend notre premier bus, direction Cibubur, le quartier de notre hôte.

Cibubur, plongée dans un quartier indonésien

Après deux heures de bus, nous arrivons à priori au quartier souhaité, il est 19h00 et il fait noir ! Oui, ici la nuit tombe vers 18h et le jour se lève vers 6h. On nous accoste pour nous emmener à l'adresse souhaitée, mais on ne fait pas confiance tout de suite, de peur de se faire arnaquer. On se renseigne à l'entrée d'un MacDonald (qui au passage sert du riz) et ils nous indiquent la direction et les transports à prendre. Nous prenons notre premier transport local, un Angkot (un genre de minibus). Il nous dépose à 1km de là où nous devons loger. 

2015-08-27_05.33.14.jpg

Les 6 pieds à l'intérieur d'un Angkot, le mode de transport local

On demande notre direction, tous nous indique la route à suivre. Certains nous rattrapent en scooter pour voir si nous ne sommes pas perdus, d'autres crient "I love you" par la fenêtre de leur voiture ! Oui, les indonésiens sont très accueillants et très chaleureux ! On finit par trouver assez facilement la maison.

Le Couchsurfing chez notre hôte

On vous en avait parlé précédemment. Le couchsurfing, c'est un moyen de voyager pas cher et de découvrir un pays avec des locaux. Vous allez sur le site et recherchez un hôte ou proposez votre hébergement. En échange du logement, vous vous engagez à partager un bon moment avec votre hôte, plutôt sympa non ?

Nous sommes hébergés chez Seto, un étudiant indonésien, qui étudie le... français ! Il vit chez ses parents qui sont musulmans. Nous goutons nos premiers plats typiques, apprenons nos premiers mots d'indonésien et découvrons les premières coutumes locales. Nous sommes vraiment très bien tombés, Seto se révélera être le guide parfait, ses parents sont vraiment adorables. Nous avons passé deux jours formidables en leur compagnie. Bref, on adhère au couchsurfing et on recommencera forcément ! 

2015-08-27_05.27.05-1.jpg

Seto et ses parents, nos hôtes en couchsurfing.

Au lendemain matin, on part en direction de Jakarta pour une visite de la vieille ville. On se rend compte du quartier au grand jour et on se demande encore comment on a bien pu trouvé notre chemin dans le noir !

Jakarta et visite de sa vieille ville

Jakarta ne présente que peu d'intérêt pour un "touriste". C'est une ville bondée de monde, il y a de la circulation dans tous les sens et peu de choses à voir. La ville est aussi très polluée, aussi bien au niveau de l'air que des déchets qu'on retrouve partout dans les rues et les rivières. On se dirige vers la vieille ville et le port, vestige du passé colonial des Pays-Bas. Quelques bâtiments sympas, mais rien d'extraordinaire. On pose aussi nos premières photos avec des indonésiens émerveillés de rencontrer des occidentaux, qu'ils appelent "bule" (prononcez boulets !). 

2015-08-28_09.24.09.jpg

Nos premières photos en tant que Bule ou boulet !

On en profite pour acheter les ingrédients pour préparer des crêpes à notre famille le soir, repas qu'ils apprécieront. On passera la soirée avec nos hôtes et partirons le lendemain en bus en direction de Yogyakarta, à 500km à l'est de Jakarta.

Yogyakarta, le Kraton et Prambanan.

Faute de trains disponibles nous prenons un bus de nuit pour rejoindre Yogyakarta (aussi appelée Joga). On passera 15 heures dans le bus et le trajet sera assez compliqué : nous sommes bloqués 1h dans un petit village, on passe dans des chemins qui ressemblent à nos jardins en France : beaucoup de bosses, le bus tangue, c'est très compliqué de dormir, surtout pour Marco ! Mais c'est aussi ça l'aventure et on se dit que ca aurait pu être bien pire (certains ont droit aux fausses pannes, aux punaises de lit...).

Arrivés à la station de bus de Joga, on rejoint Malioboro, le quartier des backpackers ou voyageurs sac à dos. On trouve notre hôtel assez facilement et on réserve pour deux nuits, histoire de se poser un peu. On planifie les deux jours à venir et un choix s'impose :

  • Borobudur : ce sont des temples situés à 40km. Ils sont très réputés mais aussi très touristiques et chers d'après nos guides (environ 20 euros par personne).
  • Prambanan : un site de temples hindouïstes beaucoup plus proche de Joga et moins cher que Borobudur.
  • Le Mérapi : C'est un volcan sacré situé pas très loin de la ville.
  • Visite de Yoga : c'est sur place et il y a quelques sites à voir, comme le Kraton.

Finalement, on décide de privilégier Prambanan à Borobudur, même si ca semble mieux, ca nous fait mal de lâcher 20 euros pour une visite, l'équivalent du budget prévu pour une journée. Pour le Mérapi, on a prévu de faire d'autres volcans, ca attendra un petit peu.

Yogyakarta, ville vivante et attractive

On décide pour le premier jour de visiter la ville. On part donc à la découverte des petites rues bondés de monde, de commerces et de stands de nourriture en tous genre. Beaucoup de monde nous accoste, on pose pour des photos, les gens sont toujours aussi adorables ! On se perd dans les petites rues, on mange là où on voit les locaux manger et on apprécie vraiment cette visite !

2015-08-29_12.00.10.jpg

Ambiance dans les rues de Joga où on se fait accoster très souvent !

On visite aussi le Kraton, le palais du Sultan. L'entrée est payante mais peu chère. On découvre l'intérieur du palais, des tableaux et photos du Sultan. La visite présente peu d'intérêt sans guide mais c'est pas grave, on se rattrapera avec Prambanan !

Prambanan, entre satisfaction et déception

Le deuxième jour, on prend la direction de Prambanan, plein d'enthousiasme ! On arrive au guichet et là, on est vite refroidis ! Il y a deux entrées : une pour les locaux et une pour les étrangers. Les locaux payent 30 000 roupies (environ 2 euros), alors que de note coté, ça nous coute 225 000 roupies, à peu près 15 euros. Nous sommes forcément déçus et on a un peu l'impression de tomber dans un attrape touriste. Tant pis, c'est notre premier temple et on a plutôt économisé pour le moment, alors on y va !

15 euros l'entrée à Prambanan alors que les locaux payent 2 euros, c'est un peu ce qu'on appelle un attrape touriste.

Les temples sont assez impressionnants. Le plus grand fait 47 mètres de haut et chaque temple est dédié à un dieu hindouiste : le plus grand correspond au dieu de l'univers. On se promène dans les différents temples, on prend quelques photos et on se pose pour observer le coucher de soleil. On se demande quand même comment ils ont bien pu construire ça à cette époque ! 

IMG_5152.jpeg

Les temples hindouistes de Prambanan, près de Yogyakarta

On finira la visite dans le noir. On retourne à Joga en bus pour faire une bonne nuit avant de prendre un train le lendemain en direction du Bromo, notre premier volcan.


Informations utiles :

  • 1 euro = 15 900 roupies indonésienne
  • L'eau n'est pas potable en Indonésie
  • On mange pour environ 2€ dans la rue
  • Un transport de 500km en train coûte moins de 10 euros

Transport :

  • Une course en Angkot à Jakarta: entre 3 000 roupies et 5 000 roupies (environ 0.5€)
  • Aéroport de Jakarta - Cibubur (environ 40km dans la ville) : 50 000 roupies (environ 4€)
  • Jakarta - Yogyakarta en bus de nuit : 130 000 roupies (environ 9€)
  • Yogyakarta (lempuyagan) - Probolingo en train : 100 000 roupies (environ 6.5€)
  • Yogyakarta - Prambanan (bus 1A) : 3 600 roupies l'aller (environ 0.5€)

Hébergement :

  • Hôtel Andrea à Yogyakarta avec climatisation : 350 000 roupies pour 3 la nuit (environ 22 euros)

Autre :

  • Entrée à Prambanan : 225 000 roupies par personne (environ 15€)

Nous sommes très satisfaits de nos premiers jours. Jakarta ne présente que peu d'intérêt mais le coté couchsurfing l'a rendu attrayant. Yogyakarta est une ville sympa qui bouge et à proximité des temples et du Merapi. On part en direction du Bromo, notre premier volcan, et on a vraiment hâte d'être en pleine nature !



Commentaires (7)

  • La-gueuze Il y a 3 ans

    Hello. Il fallait un peu de patience. On les voit les photos les gens! Moi je veux voir la plage aux tortues ;-). J'espère que c'était bien en tout cas. Le temple ça devait être sympa. Surtout impressionnant! Vs avez joli temps. Ici c'est pas gégé... ! Bisous

    0 réponses - répondre
  • Crouty Il y a 3 ans

    Vous commencez fort avec la carte bancaire lol merci pour ces premières impressions.

    0 réponses - répondre
  • Marine Eniram Il y a 3 ans

    Pas mal le coup de la carte bancaire!!! C est étonnant de votre part ... 😁 Bonne continuation les " boulets ". Bisouuuus ma copine

    0 réponses - répondre
  • Pat et Gys Il y a 3 ans

    super vos commentaires, par contre pour les entrées, demander aux locaux de vous les acheter en tant que amis et non touristes,, on pense à vous dans cette foule grouillante, la campagne vous fera du bien, gros bisous mes chéris et prudence, à bientot. pat gis

    0 réponses - répondre
  • BF Defebvin Il y a 3 ans

    Super de pouvoir vivre un peu de vos aventures! J'espère tout va bien pour toi Marco! Bonne continuation pour votre parcours, en espérant voir quelques photos aussi! Bises, à bientôt sur le net!

    0 réponses - répondre
  • lefebvre astrid Il y a 3 ans

    Moi non plus je n'arrive pas à ouvrir les photos. J'espère que l'hôtel était confortable car après une nuit dans le bus.................courbatures??? Non, vous êtes jeunes!!!!!!!!!!!!! Profitez bien et soyez prudents. Bisous à tous les trois

    1 réponse - répondre
    • Kevin Guilbert Il y a 3 ans

      Hello, Les photos sont normalement disponibles, la connexion ici est vraiment galère !!!!! Courbature ca va encore, juste un petit manque de sommeil !!! A bientôt, bisous

  • Sandrine Il y a 3 ans

    Sympa de lire le début de vos aventures, malheureusement, je ne vois pas les photos mais je continuerai à vous suivre...

    1 réponse - répondre
    • Kevin Guilbert Il y a 3 ans

      Bonjour Sandrine, Les photos sont normalement disponibles, la connexion ici est vraiment galère !!!!! vous pouvez en trouvez beaucoup plus sur notre page facebook http://facebook.com/sixpiedsenvadrouille A bientôt, Kevin

Ajouter un commentaire