2 ou 3 jours de trek au Canyon del Colca

Pour notre arrivée au Pérou depuis le Chili, nous sommes arrivés à Arequipa, la porte d'entrée pour le Canyon del Colca.


Le canyon del Colca est le deuxième canyon le plus profond du monde. Beaucoup de treks y sont possibles, de 2 ou 3 jours, avec ou sans guide. Pour notre part, nous décidons de partir sans guide pour 3 jours.

Rejoindre Cabanaconde depuis Arequipa

Depuis Arequipa, il faut rejoindre la station de bus. Plusieurs bus partent tous les jours en direction de Cabanaconde. Le trajet dure 6 heures et les paysages s'enchainent ! 

IMG_5682.JPG

Arrivée au Canyon del Colca, vue depuis le bus

On vous conseille de vous mettre sur le coté droit du bus (opposé au chauffeur), c'est de ce coté que vous pourrez admirer le canyon.

Pensez également à prendre quelques provisions pour le trek, les petites épiceries sur place sont beaucoup plus chères qu'à Arequipa.

Payer ou ne pas payer la taxe d'entrée ?

L'entrée du canyon coûte environ 18 euros. C'est une somme assez conséquente, surtout pour le pays. Officiellement, l'argent est utilisé pour l'entretien du Canyon et pour ses habitants. En réalité, une petite partie sert vraiment à ça et le reste part dans la poche des gardes. 

Vous faites comme vous le souhaitez, mais nous on a décidé de ne pas la payer : on a vraiment du mal à payer la corruption, surtout pour marcher dans la nature, un plaisir qui est censé être gratuit...

On peut vous demander à plusieurs endroit de payer le droit d'entrée :

  • A votre arrivée, dans le bus ou sur la place : nous avons simplement esquivé en disant que nous ne savions pas encore si nous allions dans le canyon.
  • A Cabanaconde, lors de votre départ : notre hôtel nous a indiqué les petites routes à emprunter pour éviter le checkpoint.
  • Entre Sangalle et Cabanaconde lors de votre retour : Il y a un checkpoint, normalement uniquement le matin. Vous pouvez l'éviter en prenant les petits chemins sur votre droite, à travers champ. Ca ne rallonge pas le parcours et les paysages sont en plus très jolis !
  • La cruz del condor : vous pouvez vous y arrêter sur le retour. Nous ne sommes pas descendu du bus pour éviter le contrôle.

Aller, c'est parti pour 3 jours de randonnée !

Jour 1 : Cabanaconde - Luallar

Après une nuit bien reposante à l'hôtel Villa Pastor situé sur la place, on prépare nos sacs pour partir. 

On demande conseille au patron de l'hôtel pour éviter de croiser les gardes. En sortant de l'hôtel, il faut prendre directement à gauche et aller toujours tout droit. Arrivé au niveau de l'arène, il faut descendre et suivre les flèches qui indiquent le chemin à suivre.

IMG_5703.JPG

Marie au départ de la première journée

Luallar se situe au fond du canyon, la première journée se résume donc à de la descente.

Capture_d’écran_2016-06-01_à_18.15.54.png

Le profil de la première journée entre Cabanaconde et Luallar : une bonne descente

On part tôt pour éviter la chaleur mais ça ne suffit pas, il fait très chaud et il n'y a pas d'ombre du tout. Le Canyon est très profond (le deuxième le plus profond du monde) et le chemin est parfois vertigineux.

IMG_5717.JPG

Vue incroyable sur le Canyon del Colca

Après trois bonnes heures de marche, nous arrivons enfin à Luallar. On s'attendait à un petit village, en fait il n'y a que deux maisons. On prend la première venue d'où nous avons une belle vue sur le canyon. Dans l'après-midi, Marie ne se sent pas très bien. 

On profite quand même des sources d'eau chaude située un peu plus en contrebas, près de la rivière.

Jour 2 : Luallar - Cabanaconde en passant par Sangale

La nuit a été difficile pour Marie qui a été malade toute la nuit. Elle ne se sent pas mieux le matin et décide de rentrer en bus à Cabanaconde.

IMG_5731.JPG

Kevin part pour Sangale, avec ses 4 compagnons de route

De son coté, Kevin part en direction de l'oasis de Sangale, l'itinéraire prévu pour la deuxième journée. Le trajet commence par une montée d'environ 800 mètres de dénivelé. La montée se fait plutôt bien, il faut suivre la route qui n'est pas du tout accidentée, comparé à la veille !

Capture_d’écran_2016-06-01_à_18.16.05.png

Profil du J2 et J3 : montée puis descente jusqu'à Sangale - montée jusqu'à Cabanaconde

Après la montée, la route descend doucement jusqu'à Sangale. J'arrive Sangale vers 11 heures, en pleine forme ! Pour beaucoup, l'après midi se résume à la piscine. Il y a d'ailleurs pas mal de touristes qui descendent jusqu'à Sangale puis remontent le lendemain ! 

13342368_10206335487761829_779245043_n.jpg

Sangale et ses piscine au beau milieu du Canyon

De mon coté, après un bon plat de pâtes, je décide de repartir et d'enchainer la 3ème journée dans l'après midi pour rejoindre Marie !

Le programme est très simple : une grosse montée de 1100 mètres jusqu'à Cabanaconde ! Au final, ça n'aura pas été l'idée du siècle de repartir de suite. L'ascension est longue et le chemin accidenté, le soleil tape très fort en plein midi, le sac est lourd et les kilomètres parcourus avant se ressentent bien !

La montée se résume à une pause tous les 20 mètres environ. L'eau se faire rare, j'en donne quand même à mes compagnons de routes, les 4 chiens aussi assoiffés que moi ! Il y a très peu de touristes, en même temps, quelle idée de le faire en plein soleil... On y croise seulement des locaux avec leurs ânes qui descendent des marchandises. J'en croise d'ailleurs un qui tape sur le museau d'un chien. Je lui demande pourquoi il fait ça : c'est son chien qui me suit depuis 2 jours !

IMG_5759.JPG

L'oasis de Sangale en contrebas, et le début de l'interminable montée !

Après 3 heures d'ascension, j'en viens quand même à bout ! Je prends les petits chemins pour éviter le checkpoint. Je traverse les champs où les habitants travaillent avec les boeufs, un petite récompense après cette grosse journée de marche : 2300 mètres de dénivelé positif !

13335430_10206335487081812_1342045951_n.jpg

Traversée des champs, petite récompense après la grosse montée

Je retrouve Marie qui va un peu mieux. On dort le soir à Cabanaconde avant de reprendre un collectivo pour Arequipa le lendemain, bien épuisés tous les deux.


Le Canyon del Colca est un trek très accessible à faire en 2 ou 3 jours. Vous pouvez très facilement le faire en autonomie, le guide n'est pas une nécessité.



Commentaires (2)

  • Ramaya Il y a plus d'un an

    Cela me fait penser au GR 20 en Corse ...... En effet pas bonne idée de grimper sous le soleil !!! enfin avec les belles vues on oublie la fatigue.....ÉCLATEZ VOUS §§§

    0 réponses - répondre
  • michelle, christian Il y a plus d'un an

    toujours de belles photos qui nous permettent de voyager de chez "nous"!!!!depuis votre petit tour en Calédonie, vous semblez avoir perdu quelques grammes!!!bizzz

    0 réponses - répondre

Ajouter un commentaire