La baie d'Halong et l'hospitalisation de Marco

Après deux jours dans les montagnes de Sapa, nous prenons la direction de la baie d'Halong maritime, un des paysages de carte postale du Vietnam.

Croisière dans la baie d'Halong

Nous avons réservé une excursion de 3j/2 nuits sur la baie d'Halong :

  • Trajet en bus Hanoi - Baie d'Halong
  • croisière, visite d'une grotte et kayaking dans la baie d'Halong
  • Nuit sur le bateau
  • Trekking et Journée sur l'île de Cat Ba
  • Bateau et retour en bus sur Hanoi

Baie d'Halong et kayaking

Dès notre arrivée sur la baie d'Halong, nous sommes littéralement conquis. Les paysages sont magnifiques, des dizaines de rochers qui sortent de l'eau nous entourent, c'est l'un des plus beaux paysages que nous avons vu pour le moment

IMG_1468.JPG

Les rochers de la baie d'Halong

Nous nous arrêtons pour visiter une grotte, Heaven Cave : l'endroit est magnifique mais beaucoup trop touristique à notre goût et nous apprécions donc moyennement.

IMG_1446.JPG

Heaven Cave, grotte très touristique

Nous reprenons le bateau pour une bonne heure au milieu des rochers et nous nous arrêtons pour la nuit. Nous profitons des kayaks pour se faire une petite balade dans la baie d'Halong avec le coucher de soleil.IMG_1533.JPG

Kayaking et coucher de soleil sur la baie d'Halong

Le soir, on sympathise avec d'autres touristes : 3 israéliens, une mexicaine et un anglais.

L'île de Cat Ba

Le lendemain, nous arrivons sur l'île de Cat Ba. Le matin, nous partons pour 1 heure de trekking à travers le parc national. Notre guide est un peu fou : il saute de liane en liane comme un vrai singe et tente des acrobaties. Nous arrivons jusqu'à un point de vue qui donne sur l'île, l'endroit est vraiment sympa.

IMG_1538.JPG

Notre guide faisant l'acrobate devant le point de vue

En redescendant, il commence à pleuvoir et les marches sont glissantes, on arrive à temps pour se mettre à l'abris, sans même avoir chute !

L'après-midi, Kevin et Marie partent visiter l'île. Marco lui ne se sent pas très bien et décide de rester dormir.

Le rapatriement de Marco sur Hanoi

Le soir, Marco ne sent toujours pas bien : il fait de la température depuis 4 jours, commence à avoir des envies de vomir et attrape des petites plaques rouges sur tout le corps. On décide de raccourcir la croisière pour se rendre à l'hôpital le plus rapidement possible. On fait les sacs rapidement et on se rend à la réception.

Il est 19h et il n'y a plus de bateaux qui font la traversée de la baie. L'hôtel et notre guide nous conseillent de prendre un taxi et de louer un bateau rapide jusqu'au continent, ils nous annoncent la couleur : 2 000 000 dongs soit 80 euros. Ca peut vous paraître peu, mais ici c'est une fortune et nous avons bien l'impression qu'ils profitent de la situation d'urgence. On a vraiment l'impression de se faire arnaquer mais nous n'avons pas le choix, il faut nous rendre à l'hôpital rapidement. 

On prend une bouteille d'eau et en plus des 2 000 000 de dongs, ils osent nous réclament 15 000 pour la bouteille, alors qu'on ne mange même pas et qu'on ne prendra pas non plus de petit déjeuner...

Kevin commence à vraiment s'énerver et est à deux doigts d'en mettre une au guide et au réceptionniste. Il va dans la rue demander de l'aide aux habitants et tombe sur une personne formidable qui nous appelle un taxi et nous réserve le bateau, le tout pour 1 000 000 de dongs, soit moitié prix... C'est quand même dingue de vouloir arnaquer les gens dans pareille situation !

Une fois la traversée effectuée, on se rend en taxi à l'hôpital le plus proche, à Halong. Il est minuit, l'infirmière vérifie, Marco ne fait pas de température et ses constantes sont raisonnables. Elle veut le garder pour faire des examens mais nous décidons de nous rendre à l' hôpital français de Hanoï pour être sûr d'avoir le meilleur suivi possible.

On prend le taxi qui nous coûte 50 euros, on fait 500 mètres, il n'avance pas, on s'impatiente et on décide de descendre. On lui donne 1 euro pour le trajet effectué et par chance, un bus qui va à Hanoï s'arrête devant nous. 

A 3 heures du matin, nous arrivons à Hanoï et on prend un nouveau taxi jusqu'à l'hôpital français de Hanoi.

Hospitalisation de Marco et dengue

Nous sommes reçus par un médecin qui parle très bien le français. Il fait les premiers examens nécessaires, prise de sang, radio des poumons et le diagnostic est clair : c'est la dengue.

IMG_1570.JPG

Marco hospitalisé à l'hôpital français de Hanoi.

Une hospitalisation de 3 à 4 jours est nécessaire pour s'assurer que la situation ne s'aggrave pas. On contacte notre assurance voyage qui prend en charge les frais, Kevin et Marie modifient leurs plans de voyages pour rester sur Hanoï avec Marco et on se rend à l'ambassade et à l'immigration pour se renseigner sur les possibilités d'extensions de visa.

Finalement, au bout de deux jours, l'état de Marco s'améliore et le médecin nous annonce qu'il peut sortir, super ! Nous sommes soulagés et on reprend notre aventure. Avant de repartir, on décide d'acheter un thermomètre que nous n'avions pas emporté dans notre trousse à pharmacie. En cas de fièvre, nous n'attendrons plus 4 jours avant de nous rendre à l'hôpital. 


A propos de la dengue

Comment ça s'attrape ?

La dengue est une maladie tropicale qui s'attrape par le moustique. A l'inverse du paludisme qui s'attrape à la tombée de la nuit ou la nuit en zone rurale, la dengue s'attrape de jour et même en ville

Comment s'en protéger ?

Comme le paludisme, il n'y a pas de vaccin qui protège de la dengue. Il faut porter des vêtements longs et mettre du répulsif à moustique sur les parties découvertes. C'est très compliqué de porter des vêtements longs avec la chaleur qu'il fait en zone tropicale.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes sont la fièvre, le mal de tête, parfois des petites plaques rouges sur le corps ou des envies de vomir. Dans notre cas, ce sont les plaques rouges qui nous ont mises sur la piste. 

Quelles peuvent être les complication ?

La dengue peut provoquer aussi des hémorragies internes qui peuvent parfois être grave. Si vous avez les yeux très rouges, vous êtes peut être en train de faire une hémorragie et il faut agir.

Que faire en cas de symptôme ?

Si vous présentement ces symptômes ou seulement de la fièvre et que vous êtes dans une région impaludée, il faut absolument vous rendre à l'hôpital rapidement pour éviter toute complication. Une fièvre en zone tropicale n'est jamais bon signe et peut être très grave, mieux vaut prendre les devants.

Dans quel hôpital ?

Si la situation est urgente, rendez-vous à l'hôpital le plus proche, ils savent en général traiter les cas de fièvre. Si le temps vous le permet, allez dans un centre international ou français, sur Hanoi ou Ho Chi Minh. En cas de gros pépin, les meilleurs centres d'Asie du Sud-Est se trouvent à Bangkok, pensez au rapatriement.


La baie d'Halong est un endroit merveilleux incontournable du Vietnam. L'hospitalisation de Marco nous a procuré plus de peur que de mal, mais c'est aussi ça le voyage, des bonnes comme des mauvaises aventures où l'on en sort forcément grandis.



Commentaires (2)

  • Pat et Gys Il y a plus de 2 ans

    meilleure rétablissement a Marco plus de peur que de mal tant mieux il faut boire du rhum. ils aiment pas ça les moustiques!.........ahahahahaha je rigole gros bisous et bonne poursuite de votre voyage pat gis

    0 réponses - répondre
  • Françoise la kiné Il y a plus de 2 ans

    bon rétablissement Marco!J'ai eu un peu peur quand j'ai vu le mot hospitalisation et pensé tout de suite fémur!j'espère que tout se passera bien pour la poursuite de ce merveilleux voyage et merci pour les magnifiques photos qui nous font rêver!!!bises à bientôt pour la suite!

    0 réponses - répondre

Ajouter un commentaire